Ovila Landry
Discographie





Acadien d’origine né le 11 avril 1940 à St-Léolin, Nouveau-Brunswick. De 1957 à 1970 il pratique le métier de boucher pour la compagnie Rinzler Bros. Dans les années 70, il devient employé de la GRC division sécurité à l’aéroport de Moncton.

En 1972, il débarque à Montréal et tire un trait définitif sur ses emplois passés. Une longue carrière de chanteur dans le domaine country/western s’annonce déjà pour Ovila Landry. À ses débuts, il chante dans les cabarets des chansons de ses idoles américaines : Johnny Cash et Hank Williams. Très rapidement, il commence à maîtriser l’écriture de chansons en traduisant des textes anglais pour en faire des adaptations françaises. Ovila Landry a plus d’une corde à son arc, en plus d’exceller dans l’interprétation et la composition de chansons, il s’adonne avec talent à l’imitation. Son public s’étonne toujours de l’entendre imiter Bourvil, Paul Brunelle et même certaines chanteuses. Artiste d’une productivité épatante, Ovila Landry a plus de 35 albums à son actif. Parmi les titres les plus marquants de sa carrière, notons : La solitude, Les nuages pleurent des larmes et Charlie Angel.

Au cours des années 90, il est animateur à la télévision-communautaire et propose sa propre émission Ovila Landry présente… Bon an mal an, Ovila Landry se produit dans les cabarets et salles de spectacles et donne plus de 30 prestations par été dans les festivals. On l’a toujours surnommé « L’homme aux mille et un costumes ». Dernièrnement, en compagnie de Dani Daraîche, Marie et Carol Ann King, il faisait l’objet d’un documentaire (produit par TFO) sur les festivals country de l’est-ontarien.

Texte : Disques Mérite






Albums CD


Ovila Landry chante ses premiers succès (Gaie-t-musique : PCD 2158)

Amour volé - Le Temps est bien long - Un an opassé - Coeur délaissé - Tu gagnes toujours J'ai donné mon amour - J'ai crû rêver - Je ne peux t'oublier - La fille de minuit - Mon grand malheur - Le train de la Gaspésie - Souffrire ainsi - La porte fermée - Le souvenir de la valse passée - Divorce - J'ai vu la lumière - Une dernière pensée.


Un bouquet de souvenirs (2005 - Disques Mérite : 22-3443)

Un bouquet de souvenirs - Au jardin de la vie - Moi je danse - Les nuages pleurent des larmes - Je revis mon enfance - La solitude - Mes enfants t'appellent papa - Un p'tit verre - Ce n'est pas fini - Mon orgueil - La maison de mes souvenirs - Serais-tu un ange ? Une dernière prière - Petit Tom - Crois-tu encore en moi ? - Sur une pierre son nom est écrit - Jenny a peur de la nuit - Serais-tu là ? - Tout ce que j'ai à t'offrir c'est moi - Un train qui s'en va.






Conception et réalisation du site : Michel Charbonneau
Production : Karo Web Communications


Sommaire